Krea-Myth, vivez, creez

Forum sur la création
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 chroniques de vie

Aller en bas 
AuteurMessage
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: chroniques de vie   Mar 23 Jan - 23:22

me voilà de retour après quelques temps d'absence encore désolé....je n'étais pas dans un phase très créatrice...mais je me reprends en main^^êt voilà un nouveau texte bien aéré comme tout le monde le demande lol
je crois que je vais écrire sur une nouvelle rubrique qui sont des chroniques de vie.......

Félicia sortait du bus, c’était le premier de la journée. Il était 5h15. Elle prenait le prenait toujours à cette heure-ci le dimanche matin. Elle attendait fidèlement que le bus arrive, pour pouvoir enfin rentrer chez elle. Elle était la seule à le prendre celui-là.
Félicia sortait du bus la tête haute, fière et souriante, un peu rêveuse, son regard était plein de joie ses yeux s’humidifiaient et ses joues étaient pleine de larmes. Elle adorait ça, cette sensation, comme si elle se prenait une bouffée de joie et quelle l’aspirait jusqu’à plus pouvoir. Il est rare ce moment où l’on se sent bien, fier, satisfait et joyeux. Pour elle c’était comme ça tout les week-end quand elle rentrait chez elle. C’était sa dose de bonheur, une sorte de dépendance à la quelle elle ne pouvait se détacher.
Elle montait les escaliers très lentement, elle se tenait à la rampe pour aider son corps sculptural à escalader les marches qui la menaient à son palace, comme elle aimait dire. Elle était fourbue, épuisée, mais sa soirée avait été si belle.
Une fois la porte fermée, elle s’empressait d’enlever ses chaussures, celles qui font de si jolis pieds, celles avec ses petites lanières de strass, de diamants et aux talons si hauts que certaines pouvaient souffrir du vertige. Ses pieds avaient été maltraités si longtemps durant la soirée qu’elle savourait le bonheur de les sentir nus, de ressentir la sensation du sol froid sur ses petons chauds. Elle sentait cet afflux de sang qui se disperse dans le corps après avoir été comprimé trop longtemps, c’était légèrement douloureux, mais c’était là qu’elle ressentait le mieux le bonheur de marcher pied nu.
Au bout du couloir c’était lentement qu’elle aimait enlever son manteau de fourrure, « de la fausse » disait-elle toujours d’une voix rassurante. Son manteau s’arrêtait aux hanches, il laissait dépasser de magnifiques jambes élancées, celles dont toutes femmes rêvent jalousement d’avoir. Les gens admiraient ses jambes, Félicia suscitait beaucoup d’admiration, que se soit au près des femmes comme au près des hommes. Elle était fascinante.
Elle enlevait donc son manteau qu’elle déposait toujours délicatement sur le fauteuil, et là on pouvait découvrir un corps magnifique, elle émanait une telle élégance dans sa tenue. Elle portait une robe noire pailletée et cintrée qui donnait l’effet d’un corset, elle était courte, certes, mais elle était tellement chic. Elle accompagnait toujours cette tenue d’un magnifique collier ras du cou en plumes d’autruche et d’un mince bracelet en strass et diamants. L’effet était assuré. Elle attirait tous les regards quand elle entrait danse pièce. Elle transpirait la classe et l’élégance.
Elle retirait ses vêtements avec beaucoup de minutie, ils lui étaient précieux, ils étaient une partie d’elle. C’était avec beaucoup de classe qu’elle enfilait son peignoir en soie pour passer à la salle de bain.
Félicia était face à elle même, le miroir reflétait son visage fin et maquillé. Elle sourit en voyant sa coiffure…et oui on finit rarement une bonne soirée bien coiffée. Félicia adorait sa couleur, une sorte de prune pourpre, une couleur magnifique, pas naturelle et un peu indéfinissable. Ses cheveux étaient longs, il lui tombaient au milieu du dos. Ils étaient raides, très raides, elle aimait ça, elle contrastait cela par une courte frange droite sur le front qui lui donnait un petit air prude, elle disait toujours en riant: »ça fait coquine ».
Félicia bu un verre d’eau avant de commencer. Tout les produits étaient alignés devant elle sur la tablette. Elle prit un coton dans ses mains et commença par enlever le vernis rose nacré sur ses ongles, puis elle enleva ses faux cils. Elle en mettait toujours car ça donnait une intensité au regard. Elle les rangea dans leur petite boite. Elle se saisi du démaquillant et commença par se débarbouiller les yeux. Les larmes lui avaient fait baver son rimmel et son eyeliner, ça lui donnait un air de junkie.
Une fois dépossédée de ce masque outrancier, elle se posa celui à l’argile. Elle se faisait toujours un soin du visage après une telle soirée. C’était nécessaire pour ne pas être ravagée par après. Elle aimait prendre soin d’elle.
Elle prenait son petit déjeuner en attendant que le masque durcisse et fasse effet. Elle se délectait toujours d’un café bien fort
Elle promenait son corps sculptural entre le canapé et la petite horloge qui trônait sur le buffet. Elle surveillait le temps de pose en avalant les gorgées de son café chaud. Elle le buvait toujours debout, son corps était tout le temps en mouvement. Elle ressemblait aux corps de ces statues grecques qui ornent les musées. Une statue de marbre, belle mais froide, comme pouvaient le penser certains. Elle était tout le contraire, belle et chaleureuse, souriante et sensible. Il était temps pour elle d’enlever l’argile durcit qui craquelait et lui tirait un peu trop la peau.
Elle s’aspergea le visage pour le nettoyer, évita le reflet du miroir, elle n’aimait pas sa tête sans tout les artifices. Son visage au naturel n’était pas du tout le même.
Une fois fini il ramassa sa perruque et alla se coucher. Félix reprenait sa vie normée le lendemain….Félicia serait de retour le week-end prochain des étoiles plein les yeux.


un peu déçu^^j'avais tabuler tout et ça n'apparait pas c'est donc pas aussi aéré que je l'annonçais désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: chroniques de vie   Mer 24 Jan - 0:37

Alors, c'est pas ton meilleur texte mais ca reste pas mal. J'aime bien l'idée, meme si la chute aurait pu etre mieux exploitée à mon avis! Je trouve que le changement du elle au il n'est pas assez marquant; il donne au départ l'impression d'une faute, c'est dommage.
Sinon, quelques erreurs de style un peu maladroites parfois mais rien de bien grave mais surtout beaucoup de répétitions à mon gout...
Malgré tout, ce texte me plait^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://molokodriver2leretour.over-blog.com/
 
chroniques de vie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Rice Anne - Memnoch le démon - Chroniques des vampires tome 5
» LES CHRONIQUES DE MACKAYLA LANE (Tome 2) FIEVRE ROUGE de Karen Marie Moning
» Les Chroniques de Narnia : Le Voyage du Passeur d’Aurore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Krea-Myth, vivez, creez :: Elegance :: L'art en général :: Les écritures-
Sauter vers: