Krea-Myth, vivez, creez

Forum sur la création
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les ressentis de l'ange

Aller en bas 
AuteurMessage
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 16:26

voici des textes que j'ai écrit tout au long de ma vie, ce ne sont pas vraiment des poêmes, je vois les choses plus comme des états d'âmes, des ressentis posés sur papier
en même temps ça me fait bizarre d'écrire ça ici, ils n'ont encore jamais vraiment été soumis à la lecture....
alors voilà je me lance

la chaleur nous surpend
comme une lame de fond
sous laquelle l'homme se méprend
et tourne sans cesse en rond
dérobant le moindre souffle
d'un espoir à jamais perdu
sans comprendre que s'il s'essouffle
c'est que sa tâche et trop ardue
il ne peut pas en voir l'empleur
même s'il s'acharne avec ardeur
ils n'obtient que de longs pleurs
et tant de parfums sans odeur
sa vie peut nous paraître terne
elle n'en est que plus intense
au fond de son inconscient où mille sens
se heurtent se guettent et nous cernent
dans sa plus belle confusion
l'homme s'épanoui dans sa méprise
ne se nourrit que de vaines illusions
sur lesquelles il n'a aucune prise
il se contraint au mieux qu'il peut
et tolère ce vague envieux
qui aspire au mieux à peu
sans savoir qu'il est déjà trop vieux
de la connaissance il ne tirera rien
qu'une illustre rancoeur
le goût amer du dégoût est sien
le rendant ainsi insensible à toute douleur
de multiples incertitudes incomprises
naît l'incompréhension répressive
qui nous incise
dans des émotions vives


voilà pour ce texte, en suivront d'autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 16:44

allez je suis lancé en voici un autre....


la corde un jour se casse
et tout notre univers trépasse
le coeur n'est même plus las
il s'habitue à tout cela
comme une falaise
taillée par le vent
l'âme est bien aise
sculptée par nos sentiments
plus rien ne choque
le coeur grandit
et puisqu'il est comme un roc
jamais il ne se méfie
l'être en souffrance se ménage
à force de prendre de l'âge
et toute sa vie se soulage
dans une réflexion sage
se résoudre à l'absolution
rester sans conviction
ou même feindre l'interdiction
n'est de loin pas une résolution
quand un coeur se flétrit
on se sent maudit
pourtant on sait comment guérir
et tout refleurir
on envoie aux vents les heurs
pour respecter nos douleurs
on défie les leurres
pour goûter un autre bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 16:56

en voilà un que j'ai écrit à mon boulot(à mon stand de fruits et légumes situé sur le trottoir)sur le chant de rue

rythmique excentrique
perchées au sommet
de sonorités critiques
que tout le monde omet
indifférence hillarde
aux revirement démentiels
la folie nous garde
de ces rires pestilentiels
cette incompétance narquoise
pastiche à outrance
la voix nazillarde
qui chantonne le rance
un amusement soyeux
ironise la pathétique situation
l'horrible prestation
qui nous afflige depuis peu
est un impossible respect
pour ce silence net et distinct
ce brouhahasuccint
nous inflige un dégoût sans paix
je ne puis dire ce que c'était
que ce passage musicale
il y a déjà assez
de pourriture rurale




je sais que là j'y vais peut être un peu fort mais je peux dire que la personne qui chantait à fait fuir une bonne partie des gens c'était assez comique, bref passons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 17:08

un coeur en fleur
s'arrose d'amour
et se flétrit de délaissement
se sentir d'ailleurs
comme un manque de toujours
pour renier tout sentiments
ressentir font vivre certains
les émotions naissent dans leurs mains
pour les autres un grand désert
envahit leur âme amère
quand un jour les deux se rencontrent
tout va à leur encontre
l'un s'abondonne à tout va
l'autre se morfond de froid
c'est en lui que je me perds
lui c'est tout mon être qu'il perd
la souffrance commence
à devenir vraiment trop intense
tout l'intérieur se consumme
comme un feu qui s'assume
l'un se donne abondement
l'autre se retient consciement
à ces moments on est tiraillé
on ne sait alors comment l'amour est habillée
il y a trop de chaleur
pourquoi autant de froideur
l'un a besoin de douceur
l'autre demande de la fraicheur
se sentir impuissant
et savoir y croire
vouloir être ouissant
et oublier d'y croire
on ne demande qu'à essayer
de vivre chacun à nos côtés
on ne fait pas que donner
on sait aussi parteger
l'un accepte les pleurs
l'autre vit dans la peur
aujourd'hui tout est fini
chacun le sait et ne le nie
ce fut les plus beaux moments
d'un amour absent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 17:14

petits mots d'amour
sonnent dans un coeur sourd
accrochent l'esprit court
dévorent le soleil du jour
petits mots d'amour dans la bouche d'un enfant
deviennent comme un enchantement
embrassent l'âme chaudement
demandent la vie tendrement
petits mots d'amour suspendus au seuil d'une porte
éloignent les cohortes
donnent tout ce que la vie apporte
reprennent souffrances de toutes sortes
petits mots d'amour de ci de là
surprennent souvent les gens comme ça
proclamant sans le moindre effroi
que l'amour est aux abois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libellule
pense etre le seul et unique maître
pense etre le seul et unique maître
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 17:17

J'y connais absolument rien en "poème", enfin à ce genre d'écriture, j'ai pas bcp de référence, mais, ce que je peux dire c'est j'aime bien ce que tu écris n_n
je comprend pas tout... je saurais pas décrypté, mais je trouve ça agréable à lire.

bref, t pas obligé de prendre mon avis en compte !! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lulibellule.blogspot.com/
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 17:20

voilà unpetit aperçu de ce que je fais, je tenterai de rajouter petit à petit d'autres textes (j'en ai une ribambelle)
j'ai un peu l'impression de me mettre à nu en les soumettant à la lecture et ça me procure une sensation bizarre à laquelle je risque de prendre goût....une lente mise à nu, un effeuillage de l'âme, comme un délicat striptease devant un panel de voyeur lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 17:22

tout avis se doit d'être pris en compte..merci encore de lire et d'avoir un avis lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pijay-brown
n'aime que lui meme
n'aime que lui meme
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 40
Localisation : Panam
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 18:49

C est du gros taff, ca me fait penser à du "slam" ou du "rap" au niveau du rythme. Perso, je ne suis pas arrivé à aller jusqu' au bout de tous tes poèmes, c 'est sans doute lié à mon humeur d aujourd'hui...Mais ce que j ai ressenti c est qu'il manquait d'un peu de légéreté, c'est parfois un peu dur à digérer. As tu déjà écrit avec plus de pieds?pourquoi pas en alexandrins? si ce n est pas déjà fait!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfimo.blogspot.com
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 19:23

guépiot a écrit:
voici des textes que j'ai écrit tout au long de ma vie, ce ne sont pas vraiment des poêmes, je vois les choses plus comme des états d'âmes, des ressentis posés sur papier
en même temps ça me fait bizarre d'écrire ça ici, ils n'ont encore jamais vraiment été soumis à la lecture....
alors voilà je me lance

Là il faudra tout de même que tu m'expliques la différence entre de la poésie et des états d'âme couchés sur papier, car personnellement je n'en vois absolument aucune justement. scratch

Sinon j'aime beaucoup tes poèmes, particulièrement virulents ou parfois plus doux mais capables à tout instant de faire ressentir des émotions chez le lecteur. Et c'est bien là le plus important je pense. En même temps je me réjouis de voir enfoin de la poésie sur le forum, c'est justement ce qui manquait curellement ici (et du coup tu vas peut-être m'encourager à publier ici à mon tour des poèmes, merci guépiot).

Je rejoins PJ, il y a dans tes textes un petit côté slam ou rap dans la mesure où ce sont des tirades courtes et rapides, plutôt propices être chantées ou débitées assez rapidement (ce qui est le cas déjà si j'ai bien compris). Tous tes textes ont le point commun suivant : ils sont nerveux et imposent un rythme rapide inévitablement. Wink

Au passage je rajoute aussi que tu as non seulement le sens du rythme mais aussi celui de la rime...car tu ne cherches pas la facilité, loin de là, ce dont je ne puis que me réjouir. Je souligne donc d'entrée de jeu ton talent certain en la matière.

Juste une chose : pourrais-tu les séparer en quatrains stp, juste pour le confort des yeux (ça rend la chose plus agréable à l'oeil et plus facile à lire en effet, c'est juste une question de confort visuel ma demande, ça ne rajoute ou n'enlève rien aux textes eux-mêmes)?

Quant à écrire en alexandrins...je ne pense pas que ce soit une riche idée dans ton cas bien au contraire, d'abord ça ne correspond pas à ton style et ensuite justement tu y perdrais beaucoup en rythme (cette nervosité et cette rapidité que j'évoquais précédemment). Enfin c'est beaucoup plus chaud à chanter, c'est très long un alexandrin.

Même remarque pour Pao tiens, tu devrais faire des paragraphes plus courts ou plus aérés dfans tes nouvelles, car sur un écran de pc c'est assez fatigant à lire (pour les yeux j'entends, rien ne remplacera jamais une bonne vieille feuille de papier). Wink

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 19:27

j'ai pas encore lu mais je compte le faire ^^

En tout cas merci de nous faire partager tes écrits. Algu, ça serait bien que tu nous montres tes poèmes un de ces jours ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 19:32

J'y pense de plus en plus Pao, mais j'hésite pour les mêmes raisons que guépiot évoquait (cette fameuse mise à nu si gênante, c'est tellement personnel un poème). A ceci près que guépiot n'a pas hésité lui et qu'il a eu amplement raison (bon en même temps mes poèmes font définitivement partie de mon passé alors je devrais arrêter ma fausse pudeur)...Puis il y a aussi le fait que je risque fort de devoir m'autocensurer et que ça me gonfle déjà longtemps à l'avance lol.

Bon en tout cas je vais prendre le temps d'y réfléchir... scratch

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 27 Sep - 23:46

pour moi la différence entre un poême et des états d'âmes posés sur papier c'est qu'un poême est soumis à toutes sortes de règles, rimes pauvres, rimes riches, quatrain et autres tralala qui ne correspondent pas forcément, je veux bien arranger la chose pour que ce soit plus "aéré", mais je me refuse à entrer dans un schéma précis....
c'est vrai qu'il en ressort une certaine rythmique, une sorte de slam c'est vrai, ma lecture de ce genre de texte ne se fait pour ma part qu'à haute voix, sinon il m'est impossible de comprendre quoique ce soit de ce que je lis (je ne sais pas si je me fais bien comprendre lol)
enfin bref, il existe tout un cahier rempli de texte de toutes sortes plus ou moins concis dont je vous ferai part avec joie


algunar dit:
(bon en même temps mes poèmes font définitivement partie de mon passé alors je devrais arrêter ma fausse pudeur)...

c'est un peu la même chose pour moi et je pense que c'est un moyen de tourner la page sur les faits passés (qui peuvent encore nous hanter) et qu'il nest pas question de fausses pudeur c'est réellement gênant mais faut franchir le cap, ça fait du bien et ça revient moins cher qu'un psy lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mex
Frise sa moustache à la Dali
Frise sa moustache à la Dali
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 37
Localisation : j'suis par là, non ici...
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Jeu 28 Sep - 11:07

C’est dingue c'que de simple mots peuvent faire frémir, ressentir, moi qui ne suis en aucun cas un poète a la plume, je ressens en te lisant certaine émotions qui m'habite lorsque je dessines a croire que quelque sois l'outil on se met tous a nue d'une façon ou d'une autre. Je ne suis pas expers non plus en poesie, mais ça m'as touché et c'est pour moi l'esssenciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Jeu 28 Sep - 11:38

ben je suis content de savoir que ça touche, c'est un but pas toujours très facile à atteindre
pour la plupart des gens l'écriture n'a rien de très attractif et voit en la lecture une chose totalement barbante, ça me désole, les mots ont une force et un pouvoir immense et moi ça me fascine et je suis d'autant plus ravi que maintenant je sais que ça touche d'autres personnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Jeu 28 Sep - 22:06

guépiot a écrit:


algunar dit:
(bon en même temps mes poèmes font définitivement partie de mon passé alors je devrais arrêter ma fausse pudeur)...

c'est un peu la même chose pour moi et je pense que c'est un moyen de tourner la page sur les faits passés (qui peuvent encore nous hanter) et qu'il nest pas question de fausses pudeur c'est réellement gênant mais faut franchir le cap, ça fait du bien et ça revient moins cher qu'un psy lol

Message bien reçu, plus probable que jamais que je franchisse le pas grâce à toi guepiot et que vous pourrez donc lire mes poèmes sur KM, je t'en remercie déjà d'avance. Wink

Sinon pour tous, et plus particulièrement suite au post de Tony : l'avantage avec la poésie, c'est qu'il n'est nul besoin d'être expert pour ressentir quoi que ce soit la concernant, ça se fait automatiquement selon les sensibilités de chacun (le pouvoir des mots, comme dirait l'ami guepiot). C'est d'ailleurs tout ce qui fait son charme (je parle toujours de poésie là et non de guepiot lol, même si je ne doute pas que ce dernier en possède également beaucoup mais là n'est pas le sujet qui nous préoccupe). Wink

Pour guepiot : je comprends mieux à présent la distinction que tu établis entre poésie et états d'âmes couchés sur papier mais je maintiens que perso je me fous complètement de ces règles qui n'apportent plus grand chose à force, et que je ne fais donc aucune différence. Bukoswki m'émeut tout autant que Baudelaire et pour moi dans les deux cas c'est de la poésie, même si l'écriture des deux auteurs n'est abolument pas comparable au niveau style. Wink

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Dim 1 Oct - 21:24

voilà d'autres textes, ils sont plus une sorte de petit délire qu'autre chose

peut être que, peut être non
je sais ou peut être pas
je doute, oui sûrement que
mais probablement non
je pense, incertainement
ou certainement pas
je crois du moins
ou du moins non
je doute que je crois
peut être sûrement
peut être,
du moins souvent
ou peut être pas
j'aime croire que je doute
je crois que j'aime le doute
tout ceci sans à priori
ou peut être que oui
après tout pourquoi pas
en tout cas je suis indécis

voilà pour celui ci que j'ai nommé "doutes certains"


ta tête pense
pendant que ton corps danse
ta voix est dépendance
c'est pour cela que tes yeux romancent
ton coeur se dépense
pour que tes doigts soient dans la mouvance
tes bras se désarticulent
mais ta langue t'articule
tes jambes s'allongent
et tes gestes sont un mensonge
il faut que ton esprit s'en aille
puisque tu dérailles

"esprit corporel"


c'est lentement que je déprécie
loin de l'ailleurs, à côté de mon exil
dans cette atroce et immuable envie
heureux rapproche le vil
moi j'approche du vice
et m'enfonce dans l'illusion
agonisant dans cette hélice
si immonde de la dérision
c'est sans passions subjective
que mon esprit divague
telle la vision passive
de l'orage qui s'élague
revoir ce cauchemar
de l'ancienne vie
pétrifie ce qui reste à voir
en repoussant toutes envies
majestueusement règne
le dégoût et la peine

"des goûts d'horreur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Dim 1 Oct - 21:46

J'aime toujours autant évidemment, j'ai un gros faible pour "doutes certains" car c'est vraiment de la grande maitrise de la langue française (les autres aussi ceci dit, c'est juste que "doutes certains "correspond davantage à mon humeur du moment en fait), là ce n'est plus de la poésie mais carrément du funambulisme (au sens où manifestement guépiot tu as cherché et trouvé un juste équilibre entre chaque mot pour agencer la construction de chaque phrase, "doutes certains" porte trop bien son nom tant il rend à merveille cette impression de doutes permanents qui habite chacun d'entre nous tout au long de notre existence).

Et puis ce poème là fait fi des rimes, ça lui donne encore plus de punch et de valeur que les autres je trouve (quand j'exprimais auparavant mon mépris relatifs des règles, ou plutôt de cet attachement aboslu aux règles censé définir la poésie hein...).

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libellule
pense etre le seul et unique maître
pense etre le seul et unique maître
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Dim 1 Oct - 22:25

Je crois que je suis tombé amoureuse de doute certains....
J'adore.
Simplement j'adore.

ça fait 5 fois d'affilé que je le relis.

J'me retrouve dedans en plus je crois...

non mais franchement, il est splendide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lulibellule.blogspot.com/
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Dim 1 Oct - 23:37

j'adore " doutes certains" qui est très travaillé mais dégage, paradoxalement, beaucoup de spontanéité. Franchement je l'aime beaucoup celui-là. J'aime aussi les autres, surtout " esprits corporels". Déjà, le choix de l'oxymore comme titre est accrocheur, d'office ça donne envi de lire. Bravo, n'hésite pas si t'en a d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Mer 4 Oct - 15:52

Je repost pour dire un truc à guépiot. Tu devrais ouvrir un blog pour mettre tes jolis écrits, comme ça un maximum de monde pourrait les lire. Y'a pas beaucoup d'utilisateurs sur ce fofo, je dis ça parce que ça plairait à un grand nombre ce que tu fais ^^.Mais si tu décides de faire ça il faudra tjours que tu les postes ici hin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Lun 16 Oct - 0:47

lentement, tout en douceur
elle vient et s'agrippe avec ardeur
on ne sent pratiquement rien
on ne la voit pas et on est bien

je suis las et envieux
parfois amoureux et haineux
je la crois sucrée et amère
mais je ne connais pas cette mer
de regrtes de honte et d'humiliation
de peur et surtout de raison

je suis loin de tout cela
pour peu que je ne soit plus là
j'ai su ce qu'était ma vie
mais sur elle je n'ai plus d'avis
je ne crois pas qu'elle soit mal
elle fut tout simplement banale

je n'ai plus de maisons
et perdu l'odeur des saisons
là où je suis plus rien n'est
là-bas tout naît et renaît
je ne suis plus ici
et on prétend appeler ça le paradis


je n'ai jamais su le nommer celui là!!!!!!!enfin pour moi ça n'a pas d'importance de donner un titre à un texte...




tu regardes en arrière
et refuses que ta vie reste cette clairière
exploitée et tant convoitée
ne sachant rien de l'amitié
tu espères l'avenir
tu voudrais savoir ce qui pourrait advenir
si tu t'échappais
si le monde se découvrait
pour toi
tu détestes ton passé
tu crainds le futur, soit
mais tu ne peux t'en passer
tu ne peus revenir
alors tu te retournes
tu tentes d'oublierque tu ne peux sourire
ta tête te tourne
mais tu n'oublies rien
ton passé te poursuit
te devance et tout te revient
tu voudrais que rien ne s'en suive
tu te retournes pour mieux comprendre
mais ce qui fut ta vie t'empêche d'entreprendre
tu dévoiles ton esprit, voiles tes pensées
et ta vie reste insensée
tu crois qu'une larme peut tout changer
alors tu pleurs des fontaines sans danger
rien ne se passe
tout te dépasse
tu te retournes pour essayer
une nouvelle fois, mais
tu sais que cela reste impossible
tu ne veux plus changer
tu ne veux plus rien du passé
tu comprends alors que la cible
ne peut être que l'avenir
alors tu te retournes
mais là la ristourne
c'est juste pour se souvenir

le combat



cette grisaille miraculeuse
rappelle cette fidélité bienheureuse
à ces idées tellement reçues
que même changées ont est déçu
rien ne changera les choses
idem pour les provocations
si extrêmes que rare sont ceux qui les osent
les faits ne les plongent plus dans la réflexion
ils s'obstinent comme des tendres
à ne jamais vouloir, à ce genre, comprendre
et s'enferment alors dans leurs malencontreuses valeurs
et n'osent prétendre que ça leur fait peur
leur ouverture au monde
est comme le tonnerre qui gronde
àa éclate impulsivement
pour nous jeter dans le tourbillon de vent
espérant qu'au loin il nous emporte
in différement comme une feuille morte
et ils restent entêté
à ce dire que nous n'avons jamais existés
je ne sais si un jour
leur milieu l'accepterai
c'est immuablment toujours
que l'on sera à la limite toléré
mais malheur à celui
qui dans un esprit rebel
exigerait une liberté si belle
notre exclusion à l'infini luit

constat fâcheux






voilà un "poême en prose"

l'audace du toucher
l'insolence du contact
la pudeur de nos yeux
et la sensibilité extrême qui nous envahit
quoi de plus beau...
que le frisson sur la peau
procuré par l'amour
une chaleur un frisson
et beaucoup d'émoi
la plus douce tendresse
de nos deux corps semblables
quoi de plus logique...
l'évidence du bonheur
et du bien être
un coeur qui palpite
s'emballe et brûle avec ardeur
quoi de plus noble...
que cette merveilleuse sensation
pourquoi y aurait il une barrière
au désir profond de s'unir
et partager les âmes
le droit d'aimer existe...
il doit être universel
et donné à tous

quoi de plus?




ma vie s'ensommeille
et tes yeux s'merveillent
tu découvres et dégustes
moi je déprécie et t'aprécie
ton amour est juste
le mien est interdit
tu es heureux et amoureux
je suis regnié et malheureux
tu t'amuses et tu ris
moi je pleure et je prie
tu es aveugle et satisfait
je suis clairvoyant et désemparé
tu es insoucieux
et je ferme les yeux
ton amour est réciproque
le mien choque
tout nous sépare
pourtant tout deux
sommes amoureux
mais toi sans y croire
tu aimes cette femme
j'aime ta flamme
tu aimes son coeur
et ça m'eccoeurt
tu aimes ses yeux
j'aime qu'on soit nous deux
tu aimes son sourire
j'aime quand tu respires
tu aimes son visage
et j'ai un mauvais présage
tu es à elle pour toujours
je crois pourtant en mon amour
si irréalisable
je ne suis pas méprisable
tu es tout à elle
je suis tout à toi
mais tu ne le vois pas
tu ne vis que pour elle
une chose quand même
je t'aime

amour triangulaire



voilà pour aujourd'hui!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Lun 16 Oct - 1:04

On est gaté aujourd'hui guépiot ^^

J'aime beaucoup le premier pour la mélancolie très attirante qu'il dégage.

je suis complètement sous le charme de ton poème en prose "quoi de plus". L'absence de rimes donne un coté plus spontané je trouve, et donne une impression de sincerité absolue.

Mais celui qui m'a vraiment étonné, c'est ton dernier, "amour triangulaire"
Rien que le titre est superbement choisi.

Il faut quand meme saluer ton maniement de la langue, car tu montres une vraie dextérité dans son utilisation. Tu sais jouer avec les mots, par leur sens, leur sonorité. Et toujours ce goût de l'oxymore qui me séduit beaucoup.
Bref, continue comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guépiot
Dessines avec sa souris... vivante
Dessines avec sa souris... vivante
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 37
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   Jeu 25 Oct - 23:57

voilà voilà quelques nouveaux petits poêmes

Dans la chaleur du desespoir
Gèlent nos coeurs salis
Dans les méandres de nos pleurs incompris
Se noie le besoin de savoir

nos yeux sont taris
Nos larmes sont croupies
Le rance se boit
Dans des fontaines sordides aux abois

De la détresse
Naît l'ivresse
De notre haine
Se nourrit notre peine

La douleur nous fait sourire
Elle n'est qu'un malin plaisir
Les souffrances sont nos soupirs
L'immonde nous fera gémir

Ma vie a du charme
Mon être à une âme
Qui parfois se désarme
Loin du laid qui se pâme

(sans titre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les ressentis de l'ange   

Revenir en haut Aller en bas
 
les ressentis de l'ange
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gâteau d'ange
» La cuisine de Mme de St-Ange: Malakoffs
» [Moka] Un ange avec des baskets
» Célia and flowers [Ange Ai Uri Custom House]Bas p.n°2
» 6 août - Lettres à un ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Krea-Myth, vivez, creez :: Elegance :: L'art en général :: Les écritures-
Sauter vers: