Krea-Myth, vivez, creez

Forum sur la création
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Il était une fois...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Il était une fois...   Lun 6 Mar - 0:21

Voici donc un topic où je compte publier un recueil de contes pour adultes. Mais auparavant quelques précisions s'imposent :

1) Je ne suis PAS l'auteur des contes publiés ici. Cependant je possède les originaux et j'en détiens les droits d'auteur exclusifs, ce qui me permet de les mettre ici sans problème (sans quoi je me serais abstenu de le faire et n'aurais jamais créé ce topic). Dans un premier temps pour certaines raisons, je ne révélerai pas l'identité de leur auteur, notamment afin de ne pas influencer vos avis.

2) Je publierai ces textes dans leur intégralité et dans leur ordre d'écriture supposé au fur et à mesure, si toutefois ils suscitent un quelconque intérêt. Et quand je les aurai tous mis, à ce moment-là seulement je donnerai le nom de leur auteur.

3) C'est dans leur version définitive (traduite de l'espagnol) que sont montrés ces textes, ils ne seront donc ni modifiés ni retravaillés (d'autant qu'il ne s'agit pas des miens donc...).

4) Il s'agit de leur première diffusion (avant une éventuelle version papier illustrée par...Galdwin?), j'attends donc vos avis avec le plus grand intérêt. Cependant je ne vous donnerai pas le mien, contrairement à vous je n'ai ni le recul ni l'objectivité nécessaire pour émettre un avis suffisament neutre.

5) Certains contes sont fortement empreints d'éléments autobiographiques que je suis le seul à pouvoir comprendre et saisir dans toutes leurs nuances. Cependant, ceci ne devrait pas constituer un obstacle à votre compréhension ni au sens que vous donnerez (selon votre propre sensibilité) à ces contes.

Voici donc le premier :

(Scénario) Obsession pour une fille

Un homme d'une trentaine d'années fait un rêve très sensuel dans lequel apparait une jeune fille mais il ne peut la distinguer parfaitement. Il se réveille confus.

Il n'a jamais été amoureux, il a toujours pensé qu'il n'y avait pas d'amour en lui. Cependant, il a une petite amie qui l'aime beaucoup. Elle fait tout ce qu'elle peut pour qu'il extériorise les sentiments qu'elle sait enfouis au fond de lui. Mais rien n'y fait.

Le rêve se répète à de multiples reprises et l'homme se sent de plus en plus mal. Ce rêve l'obsède à tel point qu'il cherche partout la fille de ses songes. Mais pendant ce temps, sa vie de couple s'écroule. Sa copine est tellement malheureuse qu'elle le laisse tomber. Mais cela ne l'atteint pas, il n'en souffre nullement.

C'est alors que lors de son dernier rêve, il aperçoit clairement le visage de la jeune femme et se rend compte qu'il s'agit de son ex...Mais elle a disparu, et il se retrouve seul désormais.

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Lun 6 Mar - 0:28

impatient de lire la suite, ça met serieusement en bouche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebopnoun
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Lun 6 Mar - 10:40

Je ne suis pas fan du style qui selon moi ne correspond pas à un conte et à l'image que j'en ai (ceci est très personnel comme point de vue ^^ )
Niveau contenu, j'aime beaucoup, car je pense qu'on se retrouve tous un peu dans ce genre d'histoire, et je trouve l'idée de départ bien mener... donc

_________________
Sway va à gobelins, c'est un ordre !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bliss
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1642
Age : 37
Localisation : Calais
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Lun 6 Mar - 12:33

bebopnoun a écrit:
Je ne suis pas fan du style qui selon moi ne correspond pas à un conte et à l'image que j'en ai (ceci est très personnel comme point de vue ^^ )
Niveau contenu, j'aime beaucoup, car je pense qu'on se retrouve tous un peu dans ce genre d'histoire, et je trouve l'idée de départ bien mener... donc

je crois pas que ce soit le conte en lui même mais juste le scénario enfin le thème.

_________________
Attention il va arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 8 Mar - 15:58

La Rivière de Wilbur

Wilbur était un jeune garçon heureux, vivant dans un village où tous les habitants cultivaient la terre et élevaient des animaux. La vie au village était simple mais paisible. On n'y connaissait ni la violence, ni les mauvaises actions. On y organisait des fêtes et tout le monde était libre d'y mener sa vie comme il l'entendait.

Lorsque Wilbur eut 18 ans, on organisa une grande fête afin de marquer l'évènement dans la vie du jeune homme. C'est avec un magnifique souper auquel tous les habitants étaient conviés que les festivités s'ouvrirent. Comme il était de coutume, à la fin du repas, on demanda à Wilbur de prononcer quelques mots. Il dit : "Je vous remercie pour ce repas inoubliable. Jusqu'à ce jour, la vie m'a offert la chance et le bonheur d'avoir des parents bons et gentils, de précieux amis, en qui j'ai toute confiance, des cousins et cousines avec qui grandir, apprendre et jouer, ainsi qu'un village où on travaille bien, dans la paix et dans la sécurité. Mais à présent que je me sens devenir homme, j'aimerais découvrir le monde, connaitre d'autres choses, faire de nouvelles expériences. Je vous porterai tous dans mon coeur tout au long du voyage".

"Au revoir", dit-il afin de clore son discours.

Certains se sentirent tristes et peinés, tous furent surpris d'une telle décision. Qui aurait pu penser que Wilbur avait de telles intentions?
Alors Wilbur empoigna son sac à dos et se prépara à partir. Il quitta le village le coeur rempli d'espoirs et d'illusions, saluant pour la dernière fois ses amis d'un signe de la main.

Et Wilbur marcha à travers monts et plaines, escaladant des montagnes pendant des semaines, des mois, des années...Il traversa d'autres villages, avec d'autres coutumes, il découvrit des villes, où l'on côtoyait des personnes sales, méchantes et laides. Il se rendit compte que les hommes se disputaient, s'aimaient et se séparaient encore et encore, qu'ils faisaient du commerce entre eux, qu'ils pleuraient tout comme ils riaient, ou encore qu'ils étaient heureux puis soudain malheureux...Certains tentèrent de le voler, d'autres de le séduire par chantage. On voulut également le manipuler, l'enchaîner, mais à chaque fois Wilbur sut comment éviter ces pièges, et poursuivit son chemin.

Mais alors qu'il était dans la pleine force de l'âge, Wilbur se mit à penser soudainement : "Pourquoi ai-je quitté mon village? Pourquoi n'ai-je toujours pas trouvé ce que je cherche? Mais que suis-je donc en train de chercher exactement?"

Tant de doutes, mais à la fois tant de confiance en sa quête...

Un jour, Wilbur arriva sur les bords d'une rivière abondante, aux flots tumultueux. Sans vraiment savoir pourquoi, il se sentit fatigué, extrêmement las. Cette rivière lui paraissait en outre menaçante...

Soudain, il remarqua un homme sur les rives du fleuve. Et comme dans un rêve, ou plutôt comme dans un cauchemard, un immense crocodile surgit des flots, dévoilant par sa gueule grande ouverte d'énormes dents bien aiguisées. Le crocodile engloutit l'homme d'un seul coup, sans le moindre effort apparent. Tout se passa en un instant, et aussitôt le crocodile disparut dans les eaux tumultueuses.

Wilbur resta figé d'horreur, ne pouvant plus bouger ni respirer. En pleurs, il se laissa tomber sur le sol, se lamentant sur ce voyage qui l'avait mené jusqu'aux bords de ce maudit cours d'eau.

Après un long moment, Wilbur se calma un peu. Tétanisé, il comprit qu'il était incapable de traverser cette rivière. Mais il était également hors de question pour lui de rebrousser chemin.

Alors il resta là. Il cultiva la terre pour se nourrir et construisit un toit pour dormir. Il se sentit plus seul que jamais, désespéré et complètement abandonné, sans plus aucune envie de vivre. Il commença à regretter amèrement son village, ses amis, ses cousins et son travail. Sa joyeuse vie d'antan, son passé même lui manquait cruellement.

Les années passèrent ainsi, se succédèrent, sans joie ni bonheur pour le pauvre Wilbur, qui atteignit l'âge vénérable de 90 ans.

Un jour, un jeune homme arriva et se mit à parler avec Wilbur : "Bonjour vieil homme, je m'appelle Gulbur. J'ai quitté les miens il y a longtemps déjà pour découvir le monde, et toi, que fais-tu ici?".
Alors Wilbur répondit avec une immense amertume : "J'ai moi aussi quitté mon village pour partir à la découverte du monde, mais cela n'en valait pas la peine. Je m'appelle Wilbur et j'ai décidé de rester ici, car dans cette rivière, il y a un gigantesque crocodile qui mange les hommes. Il est donc impossible de rejoindre l'autre rive."

Gulbur le fixa quelques instants en souriant, mais d'un regard plein de compréhension, de compassion et de tendresse, il ajouta : "J'habitais dans un village de pêcheurs et de marins. Il suffirait juste de construire un bateau pour traverser cette rivière."

Gulbur se mit alors à construire un solide navire, capable de résister aux assauts d'un crocodile géant. Lorsque le vaisseau fut prêt, il proposa alors à Wilbur de l'accompagner de l'autre côté de la rivière. Et Wilbur de répondre, les yeux emplis de larmes : "Je ne peux pas, cette rivière me fait trop peur!". Mais Gulbur insista, et malgré les assauts répétés et incessants du crocodile, les deux hommes atteignirent l'autre rive sains et saufs.

Wilbur dit alors : "Je connais à présent la raison de mon voyage. Je voulais juste apprendre à me connaitre et à dépasser mes propres limites. Mais il me fallut beaucoup de temps pour le découvrir. Merci, merci infiniment Gulbur!".

Wilbur rendit son dernier souffle quelques instants après, le visage souriant, l'âme en paix.

Gulbur, quant à lui, poursuivit son voyage. Lui aussi à présent comprit le but de sa quête : il savait que cet objectif se trouvait en lui, depuis le début."

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 8 Mar - 16:19

J'ai pas encore lu (pas le temps pour l'instant, je travaille pour le défi^^) mais le nom Wlbur me dit quelque chose... C'est possible?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://molokodriver2leretour.over-blog.com/
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 8 Mar - 16:34

C'est tout à fait possible et même hautement probable en fait. Après une recherche approfondie dans ma mémoire, je me suis souvenu que Wilbur était le nom d'une série de poupées anglaises des années 80. En gros c'était de petits bonshommes sympathiques avec une grosse tête ronde et des inscriptions en anglais sur le torse. J'en possédais deux ou trois d'ailleurs à l'époque, si ça se trouve je les ai encore mais Dieu seul sait où lol!

Il est également possible que le nom de Wilbur fasse référence à tout autre chose (mais là par contre j'ignore de quoi il peut s'agir lol). Wink

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...



Dernière édition par le Mer 8 Mar - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 8 Mar - 16:45

pareil que gald, je m'apprete à partir, donc pas le temps de lire. Je le ferai ce soir en rentrant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 8 Mar - 16:50

A votre aise les gars, rien ne presse (surtout que celui-ci est assez long, au passage j'en profite pour rajouter que justement la longueur de ces contes est extrêmement variable, même si globalement ils sont généralement beaucoup plus courts que La Rivière de Wilbur)). Wink

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bliss
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1642
Age : 37
Localisation : Calais
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 8 Mar - 17:05

Bon je le trouve torp court.
La chute trop rapide et malheuresement le début me fait trop penser au dépard de frodon vers sa quête.
l'idée du crocodile géant qui représente sa propre barière et sa peur ultime est top :)

_________________
Attention il va arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 8 Mar - 17:11

C'est davantage à la quête de Bilbon que le début du conte de Wilbur me fait songer, même si leurs destinées évoluent très différemment. Ainsi le repas et le discours d'adieu, le village paisible, le fait que tous les deux deviennent des vieillards qui ne retournent jamais dans leur lieu d'origine...sont autant d'éléments communs aux deux personnages.

Quant au crocodile, s'il ne s'agit pas d'un bel emprunt à Peter Pan...

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 8 Mar - 21:49

J'aime assez meme si je trouve moi aussi que la fin est trop brutale. Il est vrai que l'histoire de la quete fait penser au départ de frodon, y'a une sensation de dejà vu. Par contre, le coup de la rivière est bien pensé ça me fait penser aux genres d'obstacles que l'on rencontre dans les romans médiévaux qui racontent des légendes celtiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 8 Mar - 22:10

Bon, après lecture, l'impression qui me vient en premier est que c'est trop court! J'aurais bien aimé savoir tout ce qui lui arrivait au cour de son voyage.
C'est vrai que le départ de Wilbur n'est pas sans rappeller celui de Bilbo (et non de Frodo qui part sans crier gare) mais bon, c'est, à mon avis, inévitable, il y a des thèmes récurants en heroic fantasy et le banquet de départ en fait partie!

A part ca, c'est assez bien écrit, meme si ca manque un peu de poesie parfois dans les tournures, car l'histoire en soit est tres poetique et il est dommage que le texte ne suive pas.

Mon impression générale est tout de meme tres positive!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://molokodriver2leretour.over-blog.com/
bebopnoun
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Jeu 9 Mar - 11:52

J'aime bien l'esprit général, niveau remarque je reprend les mêmes que Galdwin, mais pour moi le vrai point noir de cet histoire et comme le dit Pao cette sensation de déjà lu, de manque d'originalité... Te connaissant je pense que ce type de travail (que tu n'as pas écris c'est bien ça ? ), et plus en rapport avec la vie de certains de tes proches et donc cet écrit a sans doute pour moi moins de résonnance qu'il doit en avoir avec ces mêmes proches... désolé... j'espère que tu ne le prends pas mal mon ami ?
Wink

_________________
Sway va à gobelins, c'est un ordre !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novy
ne sait plus ou ranger ses carnets de croquis
ne sait plus ou ranger ses carnets de croquis
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 33
Localisation : villeneuve d'ascq
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Jeu 9 Mar - 12:05

bah pour l'effet frodon, je pense que c'est a cause de l'effet seigneur de anneaux^^...."tout le monde était libre d'y mener sa vie comme il l'entendait"...c'est utopique donc pk obligatoirement situer la scéne dans un village hobbits (ireel a souhait)...imaginé un monde ou l'herbe serai mauve par exemple...les vache verte...le blé rouge...et les crocodile jaune^^...on oubli totalement frodon^^...sinon je suis pas écrivain mais j aime bien! c'est bien di et pas trop dur a comprendre...peut-être en effet insister sur la morale
je préfére cette histoire a celle de l'homme qui n'est pas capable de voir que c'est sa femme qu'il aime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://novygalerie.canalblog.com/
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Jeu 9 Mar - 22:14

Non Bebop je ne le prends pas mal, je soumets ces textes à la critique et les sors de l'ombre justement, forcément tout ceci prend un autre sens pour moi mais je l'avais précisé dès le départ (c'est pourquoi vos avis m'intéressent au plus haut point et que je me garde sagement de donner le mien). Donc plus que jamais je mets toute forme de susceptibilité au vestiaire, si un texte vous déplait pour telle ou telle raison, aucun problème, tant que je comprenne la raison.

Justement ce sont les impressions et réactions (positives ou négatives) que suscitent les textes chez les lecteurs qui m'intéressent. Wink

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 29 Mar - 0:20

L'effet papillon

Jason était un papillon heureux, paré de magnifiques ailes multicolores, étincelantes au soleil. Il illuminait le monde lorsque le climat était maussade. Il adorait survoler les champs et observer la nature.

Un jour, il reçut le don de lire, mais pour une journée seulement. Alors, il s'approcha du monde des hommes et vit un journal. Il y lut un article sur l'effet papillon et sur un raz-de-marée en Asie.

Jason se sentit responsable de tels effets. Un énorme sentiment de culpabilité l'envahit. Alors, il cessa de voler, et perdit la couleur de ses ailes ainsi que la joie de vivre.

Un jour, il rencontra Aramilles, un joyeux papillon plein de vie et de couleurs. Elle remarqua la tristesse de Jason et lui en demanda la cause.

Jason lui expliqua que l'effet papillon lui avait ôté la joie de vivre.

Aramilles lui répondit alors doucement : "Tu ne peux cesser d'être un papillon heureux et coloré de cette façon, surtout pour des phénomènes que tu ne contrôles pas. Toi, tu es fait pour voler, pour emplir la vie de mille couleurs et pour être heureux."

Alors Jason comprit. Et ils s'envolèrent ensemble, heureux comme autrefois, leurs ailes dessinant de beaux arcs-en-ciel dans les airs.

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 29 Mar - 0:35

Ah, je suis moins séduit par celle ci... Pourtant elle part vraiment bien; un vrai conte pour enfant avec un héros qui perd ses illusions etc, etc... mais je trouve la fin un peu vide, je vois pas trop ou est le message.

Autre truc, mais cette fois de syntaxe: quasiment deux fois de suite "un jour", je suis sur qu'il y aurait eu moyen de tourner ca différament la seconde fois!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://molokodriver2leretour.over-blog.com/
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 29 Mar - 0:44

Effectivement là niveau syntaxique ça ne le fait pas trop.

Quant à savoir s'il y a un message ou non...Bonne question. A laquelle je n'ai pas de réponse. Tu préfèreras le suivant je pense...puisque c'est le seul dont tu as déjà eu la primeur. Wink

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebopnoun
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 29 Mar - 9:55

Effectivement bon départ je trouve mais ça se termine trop vite je trouve, enfin comme Gald quoi Wink

_________________
Sway va à gobelins, c'est un ordre !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizharwen
utilise enfin de l'eau avec son aquarelle
utilise enfin de l'eau avec son aquarelle
avatar

Nombre de messages : 475
Age : 27
Localisation : près de Brest
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 29 Mar - 11:18

comme bebop je trouve que ça se termine un peu vite mais sinon c'est sympatoche comme tout n__n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pijay-brown
n'aime que lui meme
n'aime que lui meme
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 40
Localisation : Panam
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 29 Mar - 12:54

Perso sur la dernière je trouve cela un peu naïf; c'est mon avis perso...c'est mignon c'est vrai mais c'est un peu léger à mon goût, cela aurait pu aller bien plus loin, classique quoi même si c'est joli
hate de lire tes prochains écrits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfimo.blogspot.com
Jubé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 29 Mar - 19:49

Petite mise au point, si je ne m'abuse, Algunar, ces écrits ne sont pas de lui!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://molokodriver2leretour.over-blog.com/
Algunar
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 42
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Jeu 30 Mar - 0:55

En effet. Merci Gald de l'avoir rappelé, cette précision me semblant incontournable. Wink

Peut-être qu'un jour je posterai un topic regroupant mes propres écrits, mais pour l'instant ma priorité va à ceux qui se trouvent ici.

_________________
Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton aieul, tue le. Vivre seul, libéré de toutes contraintes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pijay-brown
n'aime que lui meme
n'aime que lui meme
avatar

Nombre de messages : 840
Age : 40
Localisation : Panam
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Jeu 30 Mar - 10:37

Ben alors, ils sont de qui? Pourquoi l auteur ne les postent ils pas lui même? Serait ce l homme de l ombre et tu es Kobayashi?




EDIT: OKI BEBOP, je fais genre l air de rien


Dernière édition par le Jeu 30 Mar - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfimo.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nautilus de Il était une fois... L'espace !
» Il était une fois la Sibérie [Maslov, Nicolaï]
» Il était une fois un fil
» Il était une fois une souris
» Il était une fois dans l'ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Krea-Myth, vivez, creez :: Elegance :: L'art en général :: Les écritures-
Sauter vers: