Krea-Myth, vivez, creez

Forum sur la création
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fanfiction Saint Seiya

Aller en bas 
AuteurMessage
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Fanfiction Saint Seiya   Mar 10 Jan - 22:58

Voila vite fait avant d'aller matter les xmen je poste le premier chapitre de ma fanfiction sur saint seiya. J'espère avoir vos suggestions Wink

Chapitre I

Le stratagème de Héra

Personnages : Zeus (z) et Héra (H)

Le calme de la terre se reflète sur l’Olympe. La haine des dieux contre les humains s’est apaisée. Cependant Héra, déesse et épouse de Zeus, s’inquiète sur l’avenir des olympiens. A ce moment précis, Zeus, maître de tous et de toutes choses, devine les pensées de sa femme et dans un élan de colère et d’étonnement lui rétorqua :

Z : AVENIR ? Ce mot ne devrait pas sortir de la bouche d’une déesse ni même sommeillé en son esprit. Les immortels furent, sont et seront à jamais. D’où te vient cette vilaine interrogation ?

H : Oh toi fils de Cronos et porteur de la foudre ne méprise pas mes pensées car comme tu le dis je suis une immortelle et la plus digne parmi les déesses. Si certaines idées se plaisent à rester discrètement en mon esprit c’est qu’elles ne veulent t’irriter par ma bouche.

Z : Quelles idées pourraient donc me faire un tel effet ? Rien ne peut m’atteindre. Même si elles viennent de toi, mon épouse, je pourrais en avoir connaissance. Il me suffirait pour ça d’abuser de l’un de mes talents et de pénétrer ton esprit. Mais tu as de la chance, le respect que je te porte m’empêche d’abuser de ce pouvoir. Cependant, dans ton intérêt, je te conseille de me divulguer au plus vite tes préoccupations sans quoi je te montrerai ma supériorité.

H : Bien, je ne puis que m’agenouiller devant tes menaces mais sache que si danger il y a, celui-ci ne vient pas de moi.

Z : De quel danger parles tu ? Quel vilain démon t’habite pour troubler la clarté de ta parole, autrefois si limpide, et embrumer ma compréhension.

H : Ce que tu appelles démon, je l’appelle chevalier.

Z : Les chevaliers ? Tu veux sûrement faire allusion aux défenseurs d’Athéna. Qu’ont-ils de si inquiétants ? Ce ne sont que des hommes au courage plus grand que les autres mortels. Rien qui puisse ébranler la tranquillité d’une olympienne.

H : Ne vois tu donc pas, ces mortels se sont hissés contre les dieux. Deux de tes frères, Hadès et Poséidon, ont succombé sous leur coup. Un simple mortel ne peut venir à bout d’un dieu par la simple force du courage. Grand Zeus, prend mon avertissement au sérieux, de tels mortels sont trop dangereux pour nous. Toi seul peut mettre un terme à leur vie, toi le père de celle à qui ils ont juré fidélité.

Z : Tu fais bien de parler de ma fille. Que fais tu de ma loyauté en me demandant de tuer les hommes qui ont donné gloire et victoire à ma chère Athéna ? Tu oses prononcer le nom de mes frères, ce ne sont que de traîtres qui mériteraient les souffrances du tartare. Les batailles infondées qu’ils ont livrées ont témoigné de leur ambition malfaisante envers moi. Ils ne cherchaient que le pouvoir et engendraient le tumulte au sein des immortels.

H : Tu accuses mon discours à l’entente des noms de tes frères mais je pourrais en dire autant de ta chère fille. Cette déesse, dont je n’ose prononcer le nom, pourrait bien œuvrer d’hypocrites actions envers ta personne. Et de telles idées sont de loin les plus condamnables.

Z : Tu mériterais le tartare pour de telles accusations. Athéna est d’essence divine, elle ne peut avoir de telles préméditations.

H : Je suis heureuse, Zeus.

Z : Pourquoi ? Tes hypothèses calomnieuses ne prêtent pourtant pas à rire.

H : Je suis heureuse, car je constate que même le plus grand des immortels est capable d’incohérence.

Z : INCOHERENCE ?

H : Exactement. Tu défends Athéna par sa seule essence, mais les principes de cette essence ne correspondent pas aux agissements de ta fille. Un dieu peut il être aussi proche des mortels comme l’est Athéna ? Cela est impossible, tout dieu est là pour surveiller les mortels et leur montrer le respect avec lequel ils doivent traiter leurs créateurs, nous. Même si Athéna incarne la raison et les valeurs guerrières à communiquer aux humains, ses actes vont à l’encontre de ses origines. Tout dieu se doit de susciter crainte chez les hommes et ne doit pas permettre aux mortels de se hisser dans les affaires divines. Les chevaliers n’auraient jamais dû mettre les pieds sur Elision ni intervenir durant l’affrontement d’Hadès contre Athéna. De tels agissements vont à l’encontre de nos fondements et ces derniers ont été bafoués par la trop grande liberté qu’a laissé Athéna à ses défenseurs. Et je ne peux croire Zeus, qu’en ton âme tu n’as ressenti aucun étonnement lorsque que, de ton trône, tu as vu ta fille pleurer sur le cadavre de ce Seiya. Par les actes d’Athéna, les chevaliers ne reconnaissent plus la supériorité des dieux, ils oseront même s’attaquer à toi si ta fille leur en donnait l’ordre. Est la ce que tu veux, vivre sous la menace de chevaliers capables d’affronter des dieux ?

Z : Tu sais manier la parole et convaincre maligne Héra. Mais qu’essayes tu de me dire ? Que ma fille trompe son essence en manifestant son amour pour les hommes et que, par conséquent, elle n’est plus une déesse ?

H : Non Grand Zeus, je pense que ta fille est toujours une déesse. Mais je crois que nous avons fait une erreur de jugement à son sujet. Son attitude envers les humains pourrait cacher quelques projets.

Z : Mes sens redoutent tes paroles, mais sont en ébullition à l’idée de les entendre…

H : Bien alors assis toi sur ton trône, et écoute le discours de ton épouse. Athéna a depuis le début compris toute la force des chevaliers. Elle n’est pas dupe, elle a très vite décelé toute la puissance du cosmos que pouvait créer un mortel. Seulement, une telle puissance ne s’anime pas toute seule, il fallait savoir choisir les bons hommes et surtout leur donner une raison de se battre, un idéal. Elle a choisit des orphelins, et cela ne pouvait être que le meilleur choix. Des enfants sans famille ni soutien, aucune mère vers qui se tourner. Ces futurs adultes étaient des proies faciles, il suffisait de leur dire : « battez vous pour moi et vous ferez de votre avenir tout le contraire de votre passé, une réussite ». Elle faisait de sa personne l’objet de leur destin, ce pour quoi il devait se battre. Or, sais tu ô Grand Zeus, ce que nous immortels nous ne pouvons maîtriser et qui a une puissance mille fois supérieurs à la notre ? Le destin, oui le destin qui pour nous n’a pas de sens car l’immortalité n’a pas d’avenir. En se battant pour un idéal, les chevaliers plaçaient toute leur force en ce destin, ils voulaient se rendre maître d’une chose qui nous, olympiens, nous ne connaissons ni ne pouvons maîtriser. Voila en quoi les humains sont dangereux, le destin est la clef de leur pouvoir et la seule supériorité qu’ils aient sur nous. Athéna le sait et c’est de son propre chef soumis au supplice de Poséidon et d’Hadès pour laisser exploser le destin des chevaliers. Même toi Zeus, tu resterais impuissant face à cela. Ta fille pourrait très bien gravir l’olympe et tuer par la main de ses chevaliers celui qui l’empêche d’obtenir les pleins pouvoir, TOI. Vois-tu, Athéna est toujours une déesse, l’ambition qu’avait Poséidon et Hadès se retrouve chez elle mais est plus intelligente, d’une subtilité si vicieusement parfaite qu’il est difficile de la percer. Nous nous sommes tromper cher Zeus, Athéna n’est pas la déesse de la raison, mais de la déraison animée par une intelligence guerrière.

Z : Mes sens n’ont pas résisté jusqu'à la fin de ton discours, ils se sont déchirés avant. Je ne peux vérifier tes dires. Même si lire les pensées d’Athéna m’est possible, sa subtilité divine pourrait bien fausser mes interprétations. Il est vrai qu’il n’est pas dans la nature des dieux de porter si grande estime à la race humaine. Chère Héra, il m’est irritable d’avouer l’hypothétique justesse de tes propos mais je dois m’y résoudre. Si ces derniers sont vrais alors je dois faire face à un ennemi que j’ai moi-même fécondé. Je vais donner l’ordre à un Hérault* d’aller à la rencontre d’Athéna.

Zeus n’eut qu’à faire un geste de la main pour qu’un Hérault fasse son apparition, prêt à écouter son message.

Z : Sois attentif à ses paroles, ancre les en ton esprit et récite les à ma chère Athéna.

« Le ciel s’est éclaircir et de mon cœur émane un rayon qui te demande. Toi ma fille reviens auprès de ta famille, prend congé de la terre en y laissant la paix. Une fois ressourcée par le meilleur des repos tu pourras retourner au prés de tes sujets. »

Le Hérault s’en alla sur le champs porter ce message.

H : Je reconnais là ton ingéniosité Zeus. Sous les apparences d’une invitation conviviale tu ne laisses pas transpirer tes ambitions secrètes. Tu es le plus fin des stratèges.

Z : Cesse tes efforts d’amadouements et laisse moi. J’ai besoin de solitude pour faire face à ma fille. Je ne l’ai pas vu depuis longtemps.

*Hérault = Messager .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mar 10 Jan - 23:20

J'ai pas encore lu mais je ferai ca ce soir! J'ai édité ton titre pour qu'on sache que c'est une fanfiction de Saint Seiya! Voilou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://molokodriver2leretour.over-blog.com/
bliss
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1642
Age : 37
Localisation : Calais
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 11 Jan - 0:15

Moi j'adore cette première parti qui reflette un des jeux favoris des dieux de l'antiquité la manipulation et la sugestion entre eux. J'adore ! :shock: :cheers:

_________________
Attention il va arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 11 Jan - 0:44

merki bliss :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 11 Jan - 1:00

Voila c'est lu et c'est aimé!!! Vraiment, ya de bonnes choses, entre autres quelques tres jolies tournures!
Citation :
se plaisent à rester discrètement en mon esprit c’est qu’elles ne veulent t’irriter par ma bouche.

Et deja un conflit interne! Il me tarde de lire la suite! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://molokodriver2leretour.over-blog.com/
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 11 Jan - 1:13

Merki beaucoup :D la suite je suis en train de l'écrire mais entre les décors et la fac je suis trés ralenti enfin je vous tiens au courant ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bliss
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1642
Age : 37
Localisation : Calais
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 11 Jan - 13:02

pao a écrit:
Merki beaucoup :D la suite je suis en train de l'écrire mais entre les décors et la fac je suis trés ralenti enfin je vous tiens au courant ! Wink


Pao le créateur je vais t'appeler maintenant. ^^

_________________
Attention il va arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titan
Se rend finallement compte qu'il n'est pas le meilleur...
Se rend finallement compte qu'il n'est pas le meilleur...
avatar

Nombre de messages : 965
Age : 41
Localisation : lyon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 11 Jan - 18:54

pao a écrit:
Merki beaucoup :D la suite je suis en train de l'écrire mais entre les décors et la fac je suis trés ralenti enfin je vous tiens au courant ! Wink
:honte: alternatif ou electrique?
sinon moi je l'avais lu en primauté lol et j'ai bien aimé et en effet il le sait que j'attend la suite alors
ARBEIIT
ARBEIT
ARBEIT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Sam 14 Jan - 22:53

Allez hop le chapitre suivant Wink

Chapitre II

Les prémisses de la nouvelle guerre

Personnages : Athéna (A) ; Aiolos ( OS )

Athéna se retrouve seule au sanctuaire. Les temples sont détruits et la nuit envahit le lieu comme de l’encre sur un buvard. La déesse s’endort et tombe dans un rêve profond où elle retrouve le dernier chevalier d’or : Aiolos.

A : 13 ans qu’on ne s’est vu, sais-tu qu’il m’arrive de penser à toi ?

OS : A l’époque tu n’étais qu’un bébé, comment pourrais-tu t’en souvenir ?

A : Seul mon corps avait l’apparence d’un nourrisson mais mon esprit a toujours été celui d’une déesse ne l’oublie pas .

OS : Ne t’en fais pas, le jour où Shura m’a porté un coup mortel ne sera jamais effacé de ma mémoire. Ce jour où j’ai sauvé la vie à la plus affreuse des créatures.

A : Voyons Aiolos, le fait de m’avoir sauvé la vie t’as apporté une grande renommée au sanctuaire, Les autres chevaliers parlaient de toi comme d’un héros.

OS : Est ce toi qui avais marqué ce testament dans mon temple ?

A : Riche idée n’est-ce pas ? Les chevaliers étaient convaincus de ton courage, c’était la preuve écrite de ta bravoure. Aurais-tu préféré être considéré comme un traître au sein de la chevalerie ?

OS : Cesse de dire que tes agissements m’étaient bénéfiques. Pourquoi toute cette mascarade ?

A : Vous autres mortels êtes si naïfs. Tu étais un exemple pour eux Aiolos. Chevalier d’or ou de bronzes, ils savaient par ton acte que leur devoir était de se sacrifier pour moi. Ils ne voyaient que ça, ils appelaient ça : la loyauté. Pauvres humains vous n’êtes que des pantins pour les dieux, je n’ai eu qu’à tirer les ficelles.

OS : Explique toi mieux que ça Athéna. Mon sacrifice ainsi que toutes les batailles menées n’étaient alors que des leurres ! Quels sont tes plans ? Que cherches-tu à obtenir ?

A : Des leurres , c’est le mot que les hommes donnent aux esprits ingénieux . Crois-tu vraiment qu’une déesse pourrait se laisser planter une flèche en plein cœur sans réagir et qui plus est par un simple chevalier d’argent ? Crois-tu que la terre est un intérêt pour les dieux, à tel point qu’ils se battraient pour elle les yeux fermés ? Crois-tu en la défaite de Poséidon, d’Hadès ou même d’Arès ? Pauvre fou, on a beau t’appeler « héros » sur terre tu n’es décidément qu’un pauvre homme qui joue avec une flèche d’or.

OS : Tu mens, j’ai vu de mes propres yeux la défaite de Poséidon et d’Hadès. J’y ai moi-même participé en prêtant mon armure à Seiya .

A : Poséidon et Hadès ont des liens de parenté avec moi, ils sont mes oncles et ont tout comme moi une certaine haine envers celui qui ose se prononcer le roi des dieux. Pour ce qui est d’Ares, il est à mes cotés le dieu qui incarne la guerre. Il représente le côté le plus noir et barbare de la bataille, quant à moi Zeus m’a proclamé comme représentante d’une guerre plus juste, voire raisonnable. Mais un chevalier comme toi le sait mieux que tout autre, aucune guerre ne peut être juste et encore moins habitée par une quelconque raison. La guerre n’est qu’un jeu vicieux où les plus forts se plaisent à manipuler et à torturer les plus faibles. Et il est dans la nature d’un dieu de jouer de cette façon avec les hommes. Comment pourrait-on se sentir supérieur sinon ?

OS : Je ne ressens que du dégoût. Tu t’es servi de nous pour des raisons qui me sont encore obscures mais le jour viendra ou toi et tes acolytes payerez vos actes pervers.

A : Voyons calme toi. Qui pourrait bien venir contrecarrer mes plans maintenant, les chevaliers d’or ne sont plus et les chevaliers de bronzes sont épuisés de leur bataille contre Hadès. Seuls restent les dieux et une masse impressionnante d’humains futiles.

OS : J’aimerais juste que tu répondes a une dernière question, après quoi je te tuerai. Pourquoi Poséidon et Hadès ainsi que toi avez-vous menés vos combattants vers la mort ? Ils vous étaient pourtant dévoués corps et âme.

A : C’est très simple, il fallait faire croire à Zeus qu’un conflit se crée avec mes oncles sans que lui ne soit vraiment concerné. Mon père aurait très bien pu prendre les chevaliers sous son ordre en manipulant leur esprit ou autre. Mais dupé Zeus n’était pas le plus difficile, ma mère est beaucoup plus méfiante et maligne. Mais j’ose croire que nos plans, même pour elle, ont été assez subtils pour déjouer son instinct pourtant si fin.

OS : Je vois alors tout ce sang coulé n’était qu’alors que pour un vulgaire règlement familial. Tu vas me le payer…

A : Oserais tu porter la main sur celle que tu as sauvé de la mort jadis ? Même si les dieux peuvent écrire le destin à l’avance c’était tout de même très courageux de ta part.

OS : Silence ! Si je t’ai sauvé il y a 13 ans je peux bien te conduire en enfer aujourd’hui.

Athéna, pour amadouer le chevalier se dévêtit et se présente à lui en prenant un air candide.

A : Je me présente devant toi sans arme ni vêtements. Vas-tu frapper ce corps si parfait, il pourrait être tien l’espace d’un moment si tu y consentais . Tu n’aurais qu’a considéré ça comme une récompense pour avoir contribué à la perfection de mon plan.

OS : Bientôt ton vice prendra fin… On se reverra très bientôt Athéna et tu verras par toi même de quelle manière un homme se joue d’un dieu, et ce de manière beaucoup plus laide et brutale…

A : C’est ce que nous verrons, je dois te laisser mais nous nous reverrons très bientôt.

Athéna, en se réveillant entendit une dernier fois la voix d’aiolos .

« Seuls les hommes peuvent décider de leur destin. »

La déesse vit un Hérault et ce dernier, après lui avoir communiquer le message de Zeus l’invita à le suivre.

« C’est bien ce que je pensais, ma mère a dû convaincre Zeus de me convoquer. Elle doit déjà me soupçonner, mais elle ne sait rien à propos d’Hadès et de Poséidon … Cela n’a pas d’importance après cette nouvelle guerre que je prépare aucun olympien ne survivra. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebopnoun
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Dim 15 Jan - 0:28

Très intéressant cette tournure ... mais que va-t-il donc se passer scratch

_________________
Sway va à gobelins, c'est un ordre !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Dim 15 Jan - 0:39

Une orgie sexuelle générale :D . Non je déconne mdrr la suite bientot Wink le début ça blablate pas mal mais c'est provisoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony
n'est plus sorti de chez lui depuis 1992
n'est plus sorti de chez lui depuis 1992
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 36
Localisation : paris-93-94............................
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Dim 15 Jan - 2:57

a enfin le 2 mais tes embetant et le 3 c est pas bien on veut savoir le reste bon n oublie pas tes etudes et :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bliss
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1642
Age : 37
Localisation : Calais
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Dim 15 Jan - 13:41

et bien moi j'adore on voit voir enfin quelque chose de nouveau dans cet univers !


Yerrrr pao ! :cheers:

_________________
Attention il va arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Dim 12 Fév - 22:05

Bientot le chapitre 3 je dois bosser mes cours a coté donc j'ai pas le temps de relire vraiment avec serieux mais je vais faire au plus vite voili voilou ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubé
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2090
Age : 41
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Dim 12 Fév - 22:07

Ne fais pas au plus vite, fais au mieux!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://molokodriver2leretour.over-blog.com/
bebopnoun
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Dim 12 Fév - 22:20

Là je ne peux que dire une chose... Ecoute Galdwin Wink

_________________
Sway va à gobelins, c'est un ordre !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 8 Mar - 2:32

Désolé du retard. Voici le troisième chapitre qui est assez long et qui , je pense, je plaira pas à tout le monde lol ( c'est une intuition que j'ai ). Je m'excuse d'avance pour les fautes d'orthographe.

--------

Chapitre 3: La porte

Personnages : Seiya (S) ; Le gardien (G)

--------

S :« Où suis je ? Suis-je mort ? Je me souviens de l’épée d’Hadès dans mon cœur et de la douleur immense à l’impact… C’est bizarre, je n’ai plus rien, même pas une égratignure... Et mes vêtements, mon armure, où sont-ils ? Qui m’a dévêtu ? C’est étrange, mais bizarrement je n’ai pas froid, ni même chaud... Je ressens juste une incroyable douceur en moi. Je n’ai pas eu cette sensation depuis mon enfance où j’étais encore en compagnie de ma sœur… Je devrais essayer de marcher un peu, peut être tomberai-je sur quelqu’un ? Mais comment m’orienter tout est blanc, tout est vide... »

Tout à coup, sortie de nulle part, une voix se laisse entendre.

G : « Il n’y a pas de direction à suivre ici, contente-toi de te retourner »

Seiya, en se retournant, se retrouve devant un homme, ou en tout cas quelque chose qui en avait l’apparence, avec à ses cotés une porte qui n’était encadrée par aucun mur mais qui mystérieusement restait debout.
Après quelques minutes d’étonnement, Seiya engagea la discussion.

S : Mais…. Mais qui êtes-vous ? Et Comment êtes-vous arrivé ici ?

G : Je ne suis jamais arrivé ici, je suis ici depuis toujours, c’est différent.

Seiya oublia aussitôt la réponse, sans le savoir la porte qui se trouvait à côté du vieillard suscitait en lui une curiosité inexplicable et puissante.

S: D'où vient cette porte si elle avait été si proche de moi je l’aurai remarquée tout de suite ? Or, je suis sûr qu’elle n’était pas là il y a quelques minutes.

G : Ne te préoccupe pas de savoir comment cette porte est apparue, mais interroge-toi plutôt sur ce qu’elle renferme. Et pour ce qui est de moi, tu n’as qu’à m’appeler le gardien.

S : Le gardien ? tu veux dire le gardien de cette porte ?

G : Certainement, vois tu autre chose à garder ici ?

S : Non, mais je ne vois pas non plus l’intérêt de garder une porte qui ne renferme rien. Tu ne l’as peut-être pas remarqué vieillard, mais il n’y a pas de murs ici. Par conséquent, je peux franchir ta porte rien qu’en y passant a coté sans même poser le pied sur son seuil. Serais-tu sénile ? Remarquez ce n’est pas étonnant tu as l’air très vieux. Quel âge as-tu ?

G : Mon age ? je ne m’en souviens plus. Je sais juste que je surveille l’entrée de cette porte depuis 2000 ans environ.

S : 2000 ANS ?????!!!!! Mais personne ne peut vivre aussi longtemps. Tu es en train de te moquer de moi non ?

G : Non je n’oserais pas mon jeune ami. Désolé de te le demander de manière un peu brusque, mais puis-je te poser une question.

S : C’est que je n’ai pas que ça à faire mais si ça peut te faire plaisir.

G : Bien, est-ce que tu te souviens de tes premiers pas dans la maison des gémeaux au sanctuaire ?

S : Oui bien sûr mais pourquoi tu me poses cette question et comment es-tu au courant de la bataille du sanctuaire ?

G : Ne te préoccupe pas du comment et contente toi de répondre à mes questions. Dans ce temple, tu avais été victime d’une illusion qui t’empêchait de sortir et qui à chaque fois, te faisait revenir à l’entrée de l’édifice n’est-ce pas ?

S : Oui je me souviens c’était le Cosmo de Saga qui manipulait toutes ces illusions mais je n’avais pas été dupe, j’ai vite compris qu’il s’agissait d’un leurre.

G : Donc même si tu ne voyais pas la sortie, tu étais convaincu qu’il y en avait une ?

S : Eh bien oui, tout temple à une sortie c’est logique.

G : Bien, alors dis-moi où serait la logique d’une porte qui ne renfermerait rien ? Et dis-moi si au même titre qu’une sortie de temple, une illusion ne peut pas faire disparaître les murs d’une porte ?

S : Et quel Cosmo pourrait donc provoquer cette illusion ? TOI ? Tu tiens à peine debout et je ne ressens la présence de personne d’autre ici…

G : J’aimerais que tu t’approches de cette porte et que tu essayes de l’ouvrir.

S : Si ça peut te faire plaisir…

Seiya s’approche de la porte et s’étonne de n’y voir aucune poignée

S : Mais il n’y a pas de poignée à cette porte, comment puis je l’ouvrir ?

G : tu n’as qu’à la pousser. Ce n’est qu’une porte en bois et puis elle est si vieille. Même moi je pourrai l’effondrer d’un doigt.

S : Très bien, mais tu ne me tiendras pas responsable des dégâts.

Seiya pousse la porte, court et se projette sur elle pour essayer de provoquer son ouverture, mais rien n’y fait, elle reste intacte.

G : Alors mon jeune ami, que se passe-il ? La porte est toujours fermée et ça fait déjà quelques minutes que tu la frappes, la tamponnes…

S : NE TE MOQUE PAS DE MOI !!!! puisque c’est comme ça je vais la détruire en mille morceaux ta satanée porte. PEGASUS RYU SEI KEN !!!!!

Les météores, au contact de la porte, se retournent contre Seiya.

G : Quelle jolie démonstration, tu es le premier garçon, à ma connaissance, qui utilise son Cosmo pour s’envoyer des météores. Je t’aime bien tu es très comique comme personnage.

S : Tais toi vieillard où c’est contre toi que je dirigerai ma prochaine attaque.

G : Essaye donc.

S : Très bien ! J’ai combattu les dieux les plus puissants et risqué ma vie au nom de la justice ce n’est pas pour me laisser insulter par un vieux sénile comme toi. EN GARDE, PEGASUS RYU SEI KEN!!!!

À l’approche du gardien, les météores s’arrêtent et flottent dans l’air.

S : COMMENT ? mes météores ralentissent, pire encore ils s’arrêtent. C’est bizarre pourtant il ne dégage aucun cosmos.,MAIS qui est-il ?

G : Tu es étonné n’est-ce pas ? Maintenant que ton attaque est neutralisée, je vais te montrer ce que je sais faire. ATARAXIAN SPIRIT !!!

Seiya, stupéfait par l’inefficacité de son attaque ferme les yeux et essaye de se protéger comme il peut. Quelques secondes passent et rien ne semble s’être produit. Seiya ouvre à nouveau les yeux.

S : Eh bien que s’est-il passé ? Je ne rien ressenti.

G : C’est normal, j’ai raté mon attaque, je suis sincèrement désolé.

S : TU AS RATE TON ATTAQUE. ALORS LA C’EST LA PREMIERE FOIS QUE J’ENTENDS UNE TELLE BETISE.

Le gardien, se sentant vexé, commence à élever la voix.

G : TAIS TOI UN PEU TU VEUX. JE NE ME SUIS PAS BATTU DEPUIS UNE ETERNITE J’AI PEUT ETRE BESOIN D’UN PEU D’ECHOFFEMENT VOILA TOUT .

Seiya était encore sous l’étonnement de cette situation aux allures burlesques, mais était soulagé de ne pas avoir subi l’attaque du gardien. Avec un air d’ignorant, il essaya de passer l’éponge sur ce léger malentendu.

S : Après tout, ce n’est pas si grave. En fait, je ne vois pas l’intérêt de me battre contre toi. Je dois bien avouer que tu m’as étonné quand tu as arrêté mes météores. Après tout quelqu’un qui vit dans un tel endroit doit forcément avoir des dons particuliers.

G : Enfin des paroles un peu plus sensées. Bien, si tu le veux, j’aimerais maintenant te parler de cet endroit et du pourquoi de ta présence ici.

S : Bonne idée, dis-moi tout ce que je dois savoir.

G : Alors je commence. Dans un premier temps, je suis choqué de voir que tu ne m’as pas posé une question précise. À savoir quel était cet endroit ?

S : Je me suis posé la question à mon arrivée ici, mais je ne sais pourquoi dès que j’ai vu cette porte, j’ai tout de suite était captivé par elle.

G : C’est tout à fait normal, cette porte n’est pas ordinaire, mais nous y reviendrons après. Pour ce qui est de cet endroit, il s’appelle « nulle part »

S : Nulle part ? J’avoue ne pas comprendre

G : Tu es ici dans un endroit qui n’a pas de structure précise. Autrement dit, c’est ton esprit qui le construit et le définit. Pour être plus clair, cet endroit est en fait le vide complet où le temps ne passe pas, où la matière ni la substance n’existe.

S : Désolé de te dire ça, mais je suis encore plus perdu ….

G : C’est normal. Je vais te poser une question. À quoi penses-tu lorsque je te demande d’illustrer le vide et le temps ?

S : Eh bien, pour le vide je pense à du blanc à perte de vue, et pour le temps j’imagine quelque chose d’imperceptible et de très léger qui ne
cesse de fuir.

G : et maintenant dis-moi ce que tu vois autour de toi ?

S : Du blanc

G : Et comment te sens-tu ?

S : Depuis mon arrivée, je me sens très léger.

G : Commences tu à comprendre ? Cet endroit n’est composé que des choses imperceptibles par l’homme. Il existe trois choses que l’homme ne peut se représenter concrètement en son esprit : Le vide, le temps et l’éternel. Cet endroit est en fait la matérialisation de deux de ces notions selon la manière dont ton esprit les conceptualise. Ici en l’occurrence, le temps et le vide prennent forme selon l’apparence que tu leur confères. Est-ce clair ? Puis je continuais ?

Seiya, pour ne pas irriter le gardien, lui répondit qu’il saisissait ses paroles. L’hésitation qui se laissait entendre dans sa voix montrait que cette réponse n’était qu’à moitié juste.

S : Je crois bien saisir dans l’ensemble…

G : Très bien. Comme je te l’ai dit cet endroit ne se compose que de l’idée que tu te fais du vide et du temps. Néanmoins, il reste une dernière notion qui est l’éternel, mais cette dernière est différente des autres.

S : En quoi est-elle si différente ?

G : L’éternel se manifeste de deux façons : Il peut être inhérent à la nature de certains êtres, comme les olympiens qui sont nés éternels, ou s’obtenir, c’est le cas de l’homme.

S ; L’homme en intensifiant son Cosmo peut effleurer l’éternel pendant quelques secondes, tu ne m’apprends rien de ce coté.

G : Je te parle de demeurer éternel, non pas de l’être le temps d’une attaque.

S : Bien, admettons qu’il existe un moyen pour l’homme de devenir éternel. Que se passera-il ? L’homme en question deviendra un olympien c’est bien ça ?

G : Pas tout à fait.

S : Comment ça ?

G : Rappelle toi de mes paroles. Il existe trois notions : vide, temps et éternel. Ne vois-tu pas un paradoxe ?

S: EUhhhh non…

G : Fais un effort, le temps s’arrête lorsque l’éternel apparaît. Ainsi, les olympiens, qui sont d’origine éternelle, n’ont aucune idée du temps car cette notion est simplement exclue de leur existence. Donc, un homme qui arrivera à l’éternel par l’intermédiaire d’un certain moyen sera au-dessus de tout olympien car il aura l’expérience d’une des notions principales qui contrôle notre univers : le temps. Expérience que les dieux n’auront jamais. C’est dans cet apprentissage et connaissance de l’éternel que réside le seul espoir que l’homme a de se libérer de l’hégémonie olympienne.

S : Très bien, admettons. Mais j’ai tout de même une question : comment pourrai-je acquérir une telle connaissance? Qui me l’enseignera ? toi peut être ?

G : Certainement pas, je ne suis qu’un gardien ici. Les seuls capables de te donner de telles connaissances sont les divinités supérieures qui se trouvent derrière cette porte.

S : Les divinités supérieures…

G : C’est exact, les divinités supérieures. Il en existe sept et chaque divinité représente différentes vertus. Parmi ces sept divinités, 3 symbolisent les vertus obscures que sont : la richesse la gloire et le pouvoir. Trois autres correspondent aux vertus lumineuses : Le beau, la justice et la pauvreté. Enfin la septième et la dernière divinité représente le bien absolu. Si tu es ici, c’est que tu as été choisis pour être le second a pouvoir rencontrer chacune de ces divinités.Cependant, je préfère te prévenir, seule la septième divinité a une apparence physique les autres sont immatérielles, mais tu les ressentiras au fond de toi quand le moment sera venue. Lorsqu’elles se manifesteront, elles te donneront un défi qui correspond aux vertus qu’elles représentent. Par exemple, pour la divinité des richesses le défi pourrait te mettre en face d’une situation tentante de corruption. Ce n’est qu’une possibilité bien sûr mais dans tous les cas elles fouilleront en toi pour connaître tes points faibles et tu devras avoir recours à ta seule morale et remettre parfois en cause certains de tes principes afin de réussir.

S : Tu me parles de morale et de vertu, je vois mal le rapport avec l’éternel

G : C’est très simple, pour avoir la connaissance de l’éternel, il te faut être en paix avec toi-même, c’est-à-dire être en harmonie avec ton corps et ton esprit. Une telle disposition demande de se remettre en question sur beaucoup de points et c’est ici le but des défis que te proposeront les divinités. Si réussite il y a, alors l’éternel n’aura plus de secret pour toi.

S : Alors je n’ai qu’à franchir cette porte, relever les défis pour devenir éternel… Mais je ne vois pas en quoi cela me servirait. Ma seule préoccupation était la survie de la terre devant la menace des dieux. Depuis la mort d’Hadès je ne pense pas qu’il y ait un quelconque danger... Pourquoi alors devenir éternel je suis mort en me battant et gagnant pour mes idées, je ne pouvais rêver mieux au fond.

G : Je vois que tu n’es pas au courant de ce qui se prépare n’est-ce pas ?

S : Je te rappelle que je me suis réveillé, il y a peu.

G : ça risque de t’étonner… Un conflit interne est en train de se mettre en place au sein des olympiens et ce même conflit risque de mettre en péril la race des hommes. En conséquence du sang que les olympien ont déjà fait couler, les divinités supérieures ont décidé de revoir la hiérarchie des êtres. Effectivement, les dieux ont gravement abusé d’une vertu obscure qui n’est autre que le pouvoir négligeant ainsi l’existence des plus faibles. Les divinités supérieures l’ont accepté pendant longtemps, mais ce conflit interne montre qu’ils vont trop loin et qu’ils ne sont plus dignes de gouverner sur une autre race. Ce n’est pas la première fois qu’une telle chose se produit, les Titans à l’époque ont aussi été renversés pour avoir trop abusé de leur pouvoir. L’histoire se répète…

S : Athéna est une olympienne, que lui arrivera-il si une telle chose se produit ? Elle qui n’est qu’amour et bonté.

G : Amour et bonté ? Athéna est de loin la plus condamnable de toute. Elle manigance en secret depuis des mois. Toues vos batailles pour elle étaient des leurres, j’en suis désolé.

S : TU DIS DES MENSONGES !!!!! JE NE PEUX PAS TE CROIRE

G : Tu as le droit de ne pas me croire… Lorsque tu rentreras par cette porte tu découvriras par toi-même le vrai visage de cette déesse. Tout te sera dévoilé, mais il te faudra contrôler tes propres émotions car la réussite des différents défis est la seule chance que tu as de te venger.

S : Bien !!! assez parlé ouvre cette porte !!!! Je veux en avoir le cœur net tout de suite.

G : Très bien, maintenant que tu es au courant des raisons de ta présence, je vais lever l’illusion et faire apparaître la poignée. Je te souhaite bonne chance, on se reverra certainement un jour. Et ne l’oubli pas, la réussite des épreuves te fera devenir bien plus puissant que les olympiens. Tel est le pouvoir des divinités supérieures. Assez parlé. Il est temps pour toi d’aller à leur encontre. Bonne chance mon jeune ami.

Le gardien fait apparaître la poignée et Seiya ouvre enfin la porte. Avant de partir il se retourne pour voir une dernière fois le gardien mais plus rien. Le vide était absolu. Il renferma la porte derrière lui avec tristesse, le gardien lui rappelait quelqu’un qui ne connaissait pas. Il lui manquait déjà.


Dernière édition par le Mer 8 Mar - 3:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titan
Se rend finallement compte qu'il n'est pas le meilleur...
Se rend finallement compte qu'il n'est pas le meilleur...
avatar

Nombre de messages : 965
Age : 41
Localisation : lyon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 8 Mar - 2:49

waw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebopnoun
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 8 Mar - 11:06

Ben certes on pourrait palabrer sur ton utilisation de snotions de temps et d'éternel mais ton raisonnement se tient et l'histoire se met bien en place... tu te prépares à beaucoup de boulot car vu tout ce que tu développes t'es parti pour nous faire un roman

_________________
Sway va à gobelins, c'est un ordre !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pao
découvre l'art abstrait
découvre l'art abstrait
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 48
Localisation : Sur le pont d'Avignon
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   Mer 8 Mar - 12:27

bebopnoun a écrit:
Ben certes on pourrait palabrer sur ton utilisation de snotions de temps et d'éternel mais ton raisonnement se tient et l'histoire se met bien en place... tu te prépares à beaucoup de boulot car vu tout ce que tu développes t'es parti pour nous faire un roman

merki, c'est clair que ça va etre long, meme tres long lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfiction Saint Seiya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfiction Saint Seiya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction Saint Seiya] One shot - Une seule fois, mais pour l'éternit
» Saint Seiya The Lost Canvas
» Saint Seiya Resin Statue, Athena Exclamation Attack
» [Manga] Saint Seiya - The Lost Canvas
» saint seiya toys forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Krea-Myth, vivez, creez :: Elegance :: L'art en général :: Les écritures-
Sauter vers: